2 min.

Ebook

Ebook – Guide des dons et du mécénat pour les associations, organismes & donateurs

Date de publication : 25.09.19

Association

Philippe Guay

Le mécénat peut être défini comme le « soutien matériel ou financier apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un caractère d’intérêt général ».

Le mécénat est assimilable à un don. C’est un acte gratuit qui peut prendre la forme d’un don manuel, d’un prêt de matériel ou de personnel, d’un bail gratuit, etc. Le mécénat d’entreprise fait partie des nombreux moyens dont disposent les organismes associatifs pour financer leurs activités.

Financement de l’association : Dons et mécénat

Les spécialistes du secteur associatif du Groupe In Extenso exposent les différentes formes et conditions d’éligibilité du mécénat pour les associations, organismes et donateurs. Retrouvez une présentation du cadre juridique du mécénat ainsi que les obligations légales inhérentes à cette source de financement.

Présentation des 10 points clés traités :

  • Point clé n°1 : Les dons manuels. Pour subvenir à leurs besoins, les associations peuvent recevoir des “dons manuels”, littéralement des dons “de la main à la main”, autrement dit, des dons effectués par des particuliers. Rappel de la définition légale, des caractéristiques et limites.
  • Point clé n°2 : Les dons éligibles à la réduction d’impôt. Seules les associations respectant les critères fiscaux donnent droit à la réduction d’impôt. Présentation des dons concernés et du cadre juridique à respecter.
  • Point clé n°3 : Les conditions à remplir pour délivrer des reçus fiscaux. Focus sur l’activité, l’objet et la localisation géographique de l’association.
  • Point clé n°4 : L’intérêt général. Attention à ne pas confondre intérêt général et utilité publique. Présentation de la notion fiscale.
  • Point clé n°5 : Le rescrit « mécénat ». Synthèse de la procédure à suivre accompagnée d’un modèle de demande relative à l’habilitation des organismes à recevoir des dons et délivrer des reçus fiscaux. 
  • Point clé n°6 : La délivrance des reçus et les sanctions. Les organismes qui peuvent délivrer un reçu doivent le faire selon un modèle fixé par l’arrêté du 26 juin 2008.
  • Point clé n°7 : L’avantage fiscal pour le donateur. Présentation des règles de calcul et des cas particuliers.
  • Point clé n°8 : Réduire son impôt sur la fortune immobilière. Tous les redevables de l’IFI peuvent bénéficier d’une réduction de leur impôt en cas de don à un certain nombre d’organismes ou de structures énumérés par la loi.
  • Point clé n°9 : Le cas particulier de la donation temporaire d’usufruit. L’administration fiscale a apporté des précisions et posé des conditions dans le cadre de l’IFI.
  • Point clé n°10 : Le mécénat et le parrainage. Définition et énumération détaillée des conditions de la déductibilité de ces formes de don. 

Bonus : Un tableau récapitulatif complet rappelant chaque dispositif spécifique de mécénat est intégré à la fin de ce guide pratique.

Téléchargez ce guide gratuitement pour aller plus loin sur le sujet et découvrir de tout ce que vous devez absolument savoir et surtout comprendre concernant les dons et le mécénat.

Ebook

VOS CONTENUS À TÉLÉCHARGER

Ebook – Guide des dons et du mécénat pour les associations, organismes & donateurs

Télécharger

Partagez cet article
A propos de L’auteur

Philippe Guay

Expert-comptable Associé, Responsable Associations – Economie sociale

Philippe est expert-comptable et commissaire aux comptes, en charge de la ligne de service « Associations » pour le cabinet In Extenso.

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Une indemnisation pour les lanceurs d’alerte fiscaux

L’administration fiscale peut désormais indemniser toute personne, étrangère aux administrations publiques, qui lui fournit des renseignements [...]

Subventions d’investissement : comment les traiter dans le nouveau plan comptable ?

Comme nous le présentions dans l'article "Faites le point sur vos subventions d'investissement avant de passer au nouveau plan comptable" [...]

Quelle sanction en cas défaut de communication de ses CGV ?

L'entreprise qui ne communique pas ses conditions générales de vente (CGV) est désormais passible d'une amende administrative

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.

Contact rapide
close slider

Contact rapide

* champs obligatoires


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société In Extenso Opérationnel pour la gestion des envois de documentations/inscriptions à nos newsletters, ainsi qu’aux événements organisés par le Groupe In Extenso. Vous pouvez demander à tout moment votre désinscription à nos newsletters, revues ou événements. En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles.