2 min.

Les tendances touristiques : focus sur le mois d’août 2019

Date de publication : 02.08.19

Café Hôtel et Restaurant

Philippe Gauguier

L’absence de bon nombre de touristes étrangers cet été en France n’aura eu que peu d’impact sur les performances des hôtels. En effet, les touristes français ont quant à eux fait leur grand retour sur le territoire français durant les mois de juillet et août. Ainsi, même si quelques disparités apparaissent parmi les régions, globalement, les performances de cette saison estivale sont satisfaisantes. Le taux d’occupation affiche une hausse de 1% environ et le prix moyen de près de 2%, permettant ainsi au chiffre d’affaires hébergement d’enregistrer une progression globale de près de 3% par rapport à une année 2018 pourtant record. En données cumulées à fin août 2019, le constat est le même, une progression portée principalement par le prix moyen. Contrairement à ce que laissaient présager les conditions météorologiques mitigées du mois d’août sur une bonne partie de la France, c’est bien ce dernier qui a été le plus porteur durant cette saison estivale avec un RevPAR global en hausse de 3,3% contre 2% pour le mois de juillet.

La région parisienne, et plus précisément Paris, aura décidément eu du mal à sortir la tête hors de l’eau pendant cette saison estivale. Les tendances touristiques de la capitale enregistrent en effet un taux d’occupation largement en berne puisqu’il affiche un recul de 2,3% au mois de juillet et 2,9% au mois d’août. Notons que cette baisse se retrouve sur l’ensemble des catégories, mais que la plus touchée reste la catégorie Luxe et Palaces qui accuse à nouveau une baisse de 9% en août. Si les catégories Economique et Milieu de gamme parviennent à s’en sortir en augmentant leur prix moyen, ce n’est pas le cas des catégories supérieures dont le chiffre d’affaires hébergement chute inexorablement (-10% pour le segment Luxe et Palaces et -5% pour le segment Haut de gamme). En données cumulées à fin août, les bons niveaux de prix moyen permettent à Paris de voir son RevPAR progresser ; néanmoins, la catégorie Luxe et Palaces est là encore en retrait (-10% de RevPAR). Le reste de l’Île-de-France semble s’en être mieux tirer durant cette saison estivale, notamment sur les catégories Milieu de gamme et Economique. Notons toutefois que les niveaux de performances enregistrés en grande comme en petite couronne sont globalement inférieurs à ceux enregistrés à Paris.

Tendances touristiques : Une saison estivale réussie

Comme au mois de juillet de cette année, les régions se distinguent largement de l’Île-de-France puisque l’ensemble des voyants est au vert. Globalement, elles affichent un taux d’occupation qui progresse de près de 2% et un prix moyen d’environ 3%. Seul bémol, le recul de fréquentation sur la catégorie Luxe et Haut de gamme, compensée néanmoins par la hausse du prix moyen permettant au RevPAR de rester stable par rapport à 2018.

A consulter également : Les chiffres du marché hôtelier français en septembre 2019

Certaines agglomérations telles que celle de Bayonne-Anglet-Biarritz, qui n’avait pourtant pas particulièrement brillé durant le mois de juillet, se sont nettement démarquées. Bayonne-Anglet-Biarritz a notamment enregistré
une année record et affiche un RevPAR en hausse sur l’ensemble des catégories, entre 21% sur le segment Super-économique et 30% sur le segment Economique.

In Extenso vous propose tous les mois un observatoire statistique contenant les performances du marché hôtelier, de plus de 2 500 hôtels pour une capacité théorique de plus de 195 000 chambres, soit un tiers du parc hôtelier français.
Partagez cet article
A propos de L’auteur

Philippe Gauguier

Associé In Extenso Tourisme, Culture & Hôtellerie

Expert dans l’étude de marché hôtelier, de l’évaluation de patrimoine et de groupe d’hôtels, de mise en place d’organisation… chez In Extenso Tourisme Culture & Hôtellerie.

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Les chiffres du marché hôtelier français en avril 2019

Présentation des chiffres du marché hôtelier français en Ile de France et en région.

Taux d’occupation du marché hôtelier français en juin 2019

L'hôtellerie française enregistre de très bons résultats au mois de juin. Une première depuis le début de l'année, tous les indicateurs [...]

Tendances du tourisme et de l’hôtellerie du mois de mai 2019

Comme chaque année, le mois de mai est marqué par trois jours fériés : la fête du Travail le 1er mai, l'Armistice le 8 mai et l'Ascension [...]

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.