1 min.

Comment optimiser la trésorerie de sa jeune entreprise ?

Date de publication : 04.12.12

Sébastien Desitter

Cette vidéo présente les principales erreurs à ne pas commettre et les bons conseils à suivre pour gérer efficacement sa trésorerie (conférence organisée lors du Salon des Entrepreneurs).

Le suivi de la trésorerie de l’entreprise est un travail essentiel pour l’entrepreneur. Une mauvaise appréciation de celle-ci peut causer des difficultés qui peuvent entraîner jusqu’au dépôt de bilan de l’entreprise. Lorsque  l’entreprise est fragile (lors de son lancement par exemple) ou lorsque l’activité traverse une période plutôt compliquée, le chef d’entreprise doit impérativement réfléchir aux solutions à mettre en œuvre pour améliorer la trésorerie de l’entreprise.

Il est important de garder à l’esprit que l’optimisation de la trésorerie d’une jeune entreprise se gère avant et pendant la création de celle-ci. Avant la création, en bâtissant correctement son business plan et son plan de trésorerie. Pendant, en le suivant avec des outils de reporting adaptés.

La notion fondamentale à connaitre pour maîtriser sa trésorerie est le besoin en fonds de roulement qui résulte du décalage entre les dépenses et recettes d’exploitation nécessaires à la production et à la commercialisation des biens et services vendus par l’entreprise. La hausse ou la baisse des stocks, créances clients et dettes fournisseurs ont un impact sur celle-ci. Autrement dit, le besoin en fonds de roulement résulte des décalages entre les décaissements et encaissements des flux liés à l’activité de l’entreprise.

Partagez cet article
A propos de L’auteur

Sébastien Desitter

Expert-comptable Associé

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Checklist

Financer son projet de création d’entreprise sans passer par les banques, c’est possible ?

La création d'entreprise implique de réunir les fonds nécessaires au lancement et à la pérennisation de l'activité. Le prêt bancaire [...]

Topo

Prélèvement à la source : l’option pour les acomptes trimestriels

Les exploitants individuels ont jusqu'au 1er octobre prochain pour choisir le versement trimestriel des acomptes d'impôt à la source.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.