3 min.

Les chiffres du marché de l’hôtellerie française en novembre 2019

Date de publication : 04.11.19

Café Hôtel et Restaurant

Philippe Gauguier

Le marché de l’hôtellerie française est analysé à la loupe tous les mois au sein de l’Observatoire de l’hôtellerie d’In Extenso Tourisme Culture et Hôtellerie. Des chiffres qui confirment une belle tendance pour le secteur pour le mois de novembre 2019.

Au mois de novembre 2019, le taux d’occupation moyen, de 62% dans l’hôtellerie française, est stable par rapport à l’année précédente. L’occupation a été principalement portée par l’hôtellerie Haut de Gamme, avec des hausses de 2% à Paris Intra-muros, 3% en Régions et 14% sur la Côte d’Azur. Quant au prix moyen par chambre louée, il est également stable ce mois-ci. Finalement, les chiffres d’affaires hébergement (RevPAR) sont quasi stables sur la capitale et en Régions. Sur la Côte d’Azur, l’hôtellerie Haut de Gamme cannoise et niçoise enregistrent des croissances de RevPAR, respectivement de 15% et 12%. En données cumulées à fin novembre 2019, la quasi-totalité des voyants sont au vert pour l’hôtellerie française qui affiche une fréquentation plutôt stable et un prix moyen en hausse. La catégorie Luxe et Haut de gamme affiche toutefois un repli de son taux d’occupation qui entraîne un léger recul de son chiffre d’affaires hébergement.

Le marché hôtelier à Paris remonte la pente en novembre

Dans l’hôtellerie parisienne, le taux d’occupation et le prix moyen par chambre louée sont quasiment stables ce mois-ci comparé à novembre 2018, affichant tous deux un léger repli de moins de 1%. Rappelons-nous tout de même, qu’à la même période de l’année précédente, les résultats étaient plutôt bons malgré la conjoncture difficile, notamment liée aux Gilets Jaunes, impactant la clientèle internationale. Le mois de novembre 2018 n’était encore que faiblement touché. Certains événements tels que le centenaire de l’Armistice (accueillant plus de 70 chefs d’Etat), le salon Equip’Hotel ou alors le Salon du Cheval avaient boosté les performances hôtelières en 2018. Finalement, les chiffres d’affaires hébergement (RevPAR) sont en hausse sur l’ensemble des catégories, excepté sur le segment Luxes et Palaces, qui affiche un repli d’occupation de 2% et du prix moyen par chambre louée d’environ 6%. Au bout du compte, toutes catégories confondues, le RevPAR moyen est en légère baisse, de près de 1% ce mois-ci. En données cumulées à fin novembre 2019, l’occupation est en retrait sur toutes les catégories, entraînant un repli moyen dans l’hôtellerie parisienne de l’ordre de 3%. Malgré une augmentation de moins de 2% de la recette moyenne par chambre louée, le chiffre d’affaires hébergement reste en légère baisse.

Le marché de l’hôtellerie analysé en Régions

En Régions, l’hôtellerie d’entrée de gamme (Super-économique et Economique) enregistre une baisse d’occupation au mois de novembre 2019, contrairement aux catégories supérieures. Ces dernières se démarquent avec des progressions de chiffre d’affaires hébergement (RevPAR) d’un peu plus de 3%. Nous soulignons particulièrement les bons résultats dans l’hôtellerie Milieu de Gamme des grandes agglomérations françaises, affichant une croissance de 6% de ReVPAR. En fin de compte, le taux d’occupation moyen de 56% ainsi que la recette moyenne par chambre louée demeurent stables ce mois-ci et par rapport à l’année précédente. En cumul à fin novembre, tous les indicateurs sont au vert, avec des chiffres d’affaires hébergement progressant de l’ordre de 2% à 3% selon les catégories d’hôtels.

Selon le Comité Régional du Tourisme de la Côte d’Azur, le total des visiteurs venus en avion a augmenté de 14% au mois de novembre 2019, principalement grâce à la demande étrangère. Dans l’hôtellerie, le taux d’occupation moyen est en hausse d’environ 2% en novembre, porté par l’hôtellerie Haut de Gamme. Sur cette même catégorie d’hôtels, l’hôtellerie cannoise et niçoise inscrivent respectivement une progression de 18% et 7% d’occupation. Il convient toutefois de nuancer ces résultats, le mois de novembre 2018 avait été dévastateur pour l’hôtellerie sur la Côte d’Azur qui avait enregistré simultanément un recul important des taux d’occupation sur l’ensemble des catégories (jusque 20% sur le Luxe) et de leur prix moyen. Finalement, le chiffre d’affaires hébergement (RevPAR) dans l’hôtellerie azuréenne augmente d’environ 3% avec une recette moyenne par chambre louée stable par rapport à l’année précédente. De même qu’en Régions, à fin novembre 2019, tous les indicateurs progressent sauf une légère diminution de l’occupation sur le segment Super-économique.

Le marché de l'hôtellerie analysé : focus novembre 2019
Chaque mois, In Extenso vous propose un observatoire statistique recensant les performances du marché de l’hôtellerie de plus de 2 500 hôtels pour une capacité théorique de plus de 195 000 chambres, soit un tiers du parc hôtelier français.
Partagez cet article
A propos de L’auteur

Philippe Gauguier

Associé In Extenso Tourisme, Culture & Hôtellerie

Expert dans l’étude de marché hôtelier, de l’évaluation de patrimoine et de groupe d’hôtels, de mise en place d’organisation… chez In Extenso Tourisme Culture & Hôtellerie.

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Tendances du tourisme et de l’hôtellerie du mois de mai 2019

Comme chaque année, le mois de mai est marqué par trois jours fériés : la fête du Travail le 1er mai, l'Armistice le 8 mai et l'Ascension [...]

Cybersécurité et sécurité de l’information : Comment limiter les risques avec la norme ISO 27001

Dans un monde toujours plus interconnecté, renforcé par l'avènement de la 5G et les progrès en matière d'IOT ("Internet Of Things" [...]

Vidéo

Recruter son premier salarié – mode d’emploi

Vous envisagez d'embaucher votre premier salarié pour faire face au développement de votre activité ? Que faut-il impérativement savoir [...]

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.