1 min.

Travail à temps partiel : de nouvelles règles qui changent la donne (mars 2015)

Date de publication : 10.03.15

Elodie Tabel-Diffaza

Le travail à temps partiel a connu de véritables bouleversements en application de la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 dont les dispositions ont été modifiées par la loi du 5 mars 2014 et par une ordonnance du 29 janvier 2015 :

  • une durée minimale de travail obligatoire à respecter ;
  • le recours aux heures complémentaires plus coûteux depuis janvier 2014 ;
  • un nouveau dispositif, le complément d’heures, « légalisant » certaines pratiques jusqu’alors risquées ;
  • la pratique des « coupures », plus encadrée, remise en cause pour certains employeurs.

Compte tenu de la suspension de l’entrée en vigueur de cette durée minimale jusqu’au 1er juillet 2014 par la loi du 5 mars 2014, des précisions parfois critiquables de l’Administration sur les modalités d’application du texte et de l’assouplissement récent de certaines règles par voie d’ordonnance, il nous apparaît nécessaire de vous apporter un nouvel éclairage sur les règles désormais applicables en matière de travail à temps partiel.

En aucun cas cette note ne constitue une documentation exhaustive.
Le service social d’In Extenso reste à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Pour consulter l’ensemble des mises à jour, cliquez ici !

Partagez cet article
A propos de L’auteur

Elodie Tabel-Diffaza

Directrice Marché Conseil Social et Paie

Spécialisée en droit social et droit de la protection sociale complémentaire, Elodie a rejoint le groupe In Extenso en 2008 en tant que Directrice Marché Conseil Social et Paie

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Checklist

Financer son projet de création d’entreprise sans passer par les banques, c’est possible ?

La création d'entreprise implique de réunir les fonds nécessaires au lancement et à la pérennisation de l'activité. Le prêt bancaire [...]

Topo

Prélèvement à la source : l’option pour les acomptes trimestriels

Les exploitants individuels ont jusqu'au 1er octobre prochain pour choisir le versement trimestriel des acomptes d'impôt à la source.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.