3 min.

Business plan : découvrez 7 erreurs à éviter !

Date de publication : 10.05.19

Vincent Kolb

Document indispensable dans le cadre d’une création d’entreprise, le business plan indique « d’où vous venez » et « où vous souhaitez aller ». Pour cela, il présente de façon simple et synthétique le besoin de financement, le potentiel de rentabilité du projet sans oublier la vision du créateur. Parce qu’il s’agit d’un outil de pilotage et de communication qui servira à convaincre vos partenaires, nous revenons pour vous sur les erreurs fréquentes à éviter !

1 – Privilégier uniquement les données chiffrées

Évidemment, les chiffres ont toute leur importance dans un business plan. Mais ceux-ci ne doivent pas occulter la vision, la stratégie ou encore le marché. Même si le prévisionnel financier est l’élément central de votre business plan, veillez à ne négliger aucune étape : elles sont toutes essentielles pour séduire les financeurs !

2 – Ne pas avoir de concurrents

Une des erreurs les plus cruciales consiste à penser que la concurrence n’existe pas, ou que l’on a pas de « vrais » concurrents. Lorsque l’on intègre un marché, la concurrence est inévitable, qu’elle soit directe ou indirecte. Un concurrent indirect peut proposer un service ou un produit différent, mais répondre au même besoin – la SNCF est un concurrent indirect des compagnies aériennes, par exemple. Quoi qu’il en soit, dire que la concurrence est absente remet en doute l’étude de marché et peut laisser penser que votre connaissance du sujet est limitée !

3 – Sous-estimer l’importance de l’équipe

Ne sous-estimez jamais l’impact d’une équipe dans un business plan : les hommes et les femmes qui la composent sont le moteur de votre projet. La complémentarité des profils, la stratégie de l’équipe ainsi que les réseaux de chacun sont autant d’atouts qu’il faut mettre en avant. Insistez sur la connaissance du marché, les réussites passées et la capacité à gérer une entreprise afin de rassurer les investisseurs sur la capacité de l’équipe à bien manager le projet !

4 – Sous-estimer le temps de rédaction du business plan

Une autre erreur des plus courantes, c’est de sous-estimer le temps de rédaction du business plan. N’oubliez pas qu’il s’agit de l’une des clés de la réussite de votre projet, et qu’analyser le marché et estimer les besoins financiers prend du temps. En bref, accordez à votre business plan le temps qu’il mérite !

5 – Négliger l’orthographe et la mise en forme

Si le contenu du business plan est essentiel, sa forme l’est tout autant – et la moindre erreur pourrait nuire à sa bonne lisibilité. Vérifiez systématiquement l’orthographe de votre document et sa clarté. Si besoin, synthétisez, car faire un plan trop long peut le rendre moins attractif. En général, 30 à 40 pages – et environ 20 diapositives pour une présentation orale – suffisent !

6 – Envoyer son business plan dans un format modifiable

Voilà une erreur qui pourrait nuire à la bonne impression que vous espérez faire : mises en page qui sautent, impossibilité d’ouvrir des fichiers à cause d’incompatibilités entre certaines versions et logiciels… Mieux vaut toujours envoyer votre business plan au format PDF, pour ne prendre aucun risque !

7 – Ne pas demander de relecture

Voilà une erreur régulière : la négligence d’une étape qui est pourtant indispensable pour vérifier la clarté de votre document. N’oubliez donc pas de faire relire votre business plan par quelqu’un qui ne connaît pas votre secteur, vous saurez à coup sûr s’il est efficace et simple à comprendre ! Attention, cependant, à ne pas influencer votre relecteur : donnez-lui votre business plan sans consignes particulières afin d’avoir un avis objectif !

En bref ? Pour beaucoup de créateurs, la rédaction d’un tel document peut paraître complexe. Afin de décupler vos chances de rédiger un business plan efficace, n’hésitez pas à vous faire accompagner. Nos conseillers possèdent l’expertise nécessaires sur les chiffres, l’organisation d’une entreprise, mais aussi la connaissance de l’écosystème de la création afin de vous orienter au mieux !

Point C vous accompagne

Partagez cet article
A propos de L’auteur

Vincent Kolb

Expert-comptable Associé

Vincent accompagne et conseille les dirigeants d’entreprise dans la croissance de leur chiffre d’affaires ainsi que l’optimisation de leurs choix fiscaux, sociaux et juridiques.

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Organiser la rémunération des fonctions de direction et des prestations de services dans un groupe de sociétés : difficultés et possibilités

C'est bien connu, les management fees, c'est dangereux. Les flux financiers de refacturations via des conventions de prestations dans un [...]

Vidéo

Choix de la forme sociale : 5 conseils pour les créateurs d’entreprise

Vous avez un projet de création d'entreprise et vous avez décidé de créer votre société ? Le choix de la forme sociale est un élément [...]

Projet de loi de finances pour 2020 – Recentrage de l’ACRE sur son public cible

L'article 80 du projet de loi de finances pour 2020 prévoit la limitation du bénéfice de l'ACRE dans certains cas.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.