3 min.

Comment préparer son business plan pour obtenir un financement ?

Date de publication : 10.05.19

Créateur

Vincent Kolb

Le business plan est un outil de pilotage de votre projet, mais pas seulement : c’est aussi un outil de communication qui doit convaincre vos partenaires de la viabilité de votre projet. Autrement dit, c’est le document qui vous permettra d’obtenir un financement pour un projet de création d’entreprise… à condition qu’il soit pertinent !

Pour être pertinent et vous permettre de séduire des investisseurs, votre plan d’affaires doit tout d’abord être clair, précis, concis et cohérent. Il doit donc se baser sur des hypothèses réalistes, anticiper les incertitudes et prévoir des scenarii alternatifs. Mais, pour obtenir un financement pour votre projet, cela ne suffit pas. Vous devez aussi connaître et comprendre les attentes et les grilles de lecture des financeurs, maîtriser la méthodologie d’élaboration et interpréter les indicateurs financiers clés.

Les deux leviers d’un plan d’affaires efficace

Un plan d’affaires, c’est comme un puzzle : des éléments qu’il faut assembler pour former un tout cohérent. Un business plan complet présente le projet dans sa globalité, et se compose de deux parties.

1 – La partie descriptive du business plan

Une première partie de votre business plan doit être descriptive et présenter votre activité, l’impact de son développement, votre profil et votre expérience. Vous pouvez alors y décrire le marché, les produits, la concurrence, les moyens, les projets. Votre objectif est de démontrer la cohérence, la faisabilité et la pertinence de la stratégie choisie, afin de convaincre les banquiers ou investisseurs que vous maitrisez votre projet.

2 – La partie prévisionnelle du business plan

Le second levier d’un business plan efficace n’est autre qu’un prévisionnel comprenant les données financières. Il s’agit alors de mettre en évidence les moyens financier et les flux d’argent nécessaires à la viabilité et à la pérennité du projet. Directement issues des choix et plans d’actions définis dans la partie descriptive, ces données traduisent la cohérence du plan de financement.

Une analyse croisée entre la partie rédigée, descriptive, et les prévisions chiffrées permettra aux financeurs de se faire une idée précise de la qualité du projet… Et pourrait donc vous permettre d’obtenir des financements pour votre projet de création. Mais n’oubliez pas de réaliser une analyse complète en veillant à intégrer des indicateurs de cohérence qualitatifs et quantitatifs. Les chiffres avancés doivent être expliqués, et le texte rédigé doit trouver sa traduction dans les chiffres !

Quels sont les indicateurs de cohérence d’un business plan ?

1 – Les éléments qualitatifs

Pour commencer, il est essentiel d’avoir un projet cohérent avec sa personnalité, son potentiel, ses compétences, son expérience, sa situation familiale et ses contraintes personnelles – temps, disponibilité, charges financières en cours, santé, avoir les moyens de ses ambitions…

Dans le cas d’une reprise d’entreprise, il faut également vérifier la cohérence entre l’entreprise convoitée et le projet personnel du repreneur. Ce dernier doit :

  • avoir des moyens (production, produits, outils commerciaux, humain) en cohérence avec les exigences du marché et le niveau d’activité, le type de production prévue et le nombre d’emplois ;
  • établir des hypothèses en cohérence avec les données sectorielles et la concurrence ;
  • justifier les évolutions et les changements de nature de dépenses, les écarts significatifs.

2 – Les éléments quantitatifs

En matière de quantité, on retiendra principalement des indicateurs financiers cohérents du point de vue de la sécurité et de la rentabilité :

  • le bon rapport entre les apports personnels et les fonds empruntés ;
  • le plan de financement équilibré avec des fonds propres suffisants ;
  • la capacité de remboursement ;
  • le taux d’endettement ;
  • le ratio de structure ;
  • les ratios d’exploitation en cohérence avec la moyenne sectorielle et les concurrents comparables ;
  • le seuil de rentabilité et son évolution ;
  • le ratio par effectif.

Pour une reprise d’entreprise, il convient également de vérifier la cohérence des résultats historiques et prévisionnels d’exploitation, et de justifier les évolutions.

Découvrez aussi les clés d’une bonne relation bancaire

Le business plan, outil clé pour obtenir des financements ?

Le business plan est donc un outil indispensable pour solliciter des financements – prêts bancaires, investissements, garanties… C’est le document de référence, mais aussi un outil d’aide à la décision pour vos partenaires. Il vous permettra de prouver que votre projet est viable sur le long terme, donc de mieux convaincre vos investisseurs ou banquiers de vous faire confiance.

Quand votre objectif est d’obtenir un financement, celui du financeur est de récupérer sa mise. Il est donc important que ce dernier adhère à votre projet et croit en sa réussite. Il faut que vous soyez prêt à vendre votre idée, sur la base d’un business plan séduisant, rassurant et soigné !

Construire un business plan efficace pour obtenir des financements et développer votre projet de création d’entreprise vous semble complexe ? Nos conseillers Point C possèdent l’expertise et la connaissance de l’écosystème de la création afin de vous orienter au mieux !

Contacter nos conseiller

Partagez cet article
A propos de L’auteur

Vincent Kolb

Expert-comptable Associé

Vincent accompagne et conseille les dirigeants d’entreprise dans la croissance de leur chiffre d’affaires ainsi que l’optimisation de leurs choix fiscaux, sociaux et juridiques.

Voir d'autres articles

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Checklist

Financer son projet de création d’entreprise sans passer par les banques, c’est possible ?

La création d'entreprise implique de réunir les fonds nécessaires au lancement et à la pérennisation de l'activité. Le prêt bancaire [...]

Topo

Prélèvement à la source : l’option pour les acomptes trimestriels

Les exploitants individuels ont jusqu'au 1er octobre prochain pour choisir le versement trimestriel des acomptes d'impôt à la source.

Vous avez aimé cet article, vous avez une question ? Laissez un commentaire

Notre politique de protection des données personnelles.